STAGES ARGENTIQUES LEICA

2020

DES OUTILS POUR DES IMAGES VRAIES

Si il n’est de liberté que dans les règles, il n’est d’enthousiasme que dans les contraintes.

Il ne suffit pas d’appuyer sur le déclencheur d’un appareil analogique pour prendre une photo. Il faut d’abord réfléchir au rendu final puis faire des choix liés à l’optique, la mécanique, la lumière, le motif, le sujet.

En abandonnant un matériel ultra sophistiqué on renoue avec une synthèse de l’expression, obtenue par la longue pose du modèle, la principale raison  pour laquelle ces épreuves [daguerréotype], malgré leur simplicité, produisent un effet plus pénétrant et plus durable que des photographies plus récentes, à l’égal de bons portraits dessinés ou peints, des bons paysages (Emil Orlik (1870-1932), un dessinateur et graphiste berlinois).


Il ne suffit pas d’acquérir un film argentique pour imprimer une image sur sa surface sensible.

Quand on est au bout du rouleau des  24 ou 36 eh bien c’est là que tout commence avec la chimie.

Celle-ci nous permet de retrouver une certaine maîtrise, un degré de liberté dont le numérique nous prive.

En rentrant dans la chambre noire nous sommes au coeur du processus créatif, de la révélation, du voir, de l’accident. Car rien ne nous garantit un résultat satisfaisant.

La Normandie et la côte d’Albâtre,  plus particulièrement,  offrent un cadre idéal. 

Prenons Pourville et Varengeville, fréquentées par Monet, Pissarro, Renoir et Debussy. 

Sur les falaises nous pouvons poser notre regard vers la première série réalisée par le maître de Giverny : La cabane du douanier. Il est facile aussi de se rendre par la plage à marée basse ou en suivant le GR21 là où il réalisa quelques vues de l'église chère à Braque. 

En passant une nuit, ou plus, chez Le Chat chez qui j'Habite, on se rend le lendemain à Veules-les-Roses pour entrer en chambre noire. Là on  développe ses clichés, pose un premier regard sur les négatifs, puis sur une planche-contact pour faire un choix, et enfin tirer sur papier baryté les photos dont est  l'acteur et le spectateur, l’Operator et le Spectator dit Barthes.